#3 – Cuisiner et stocker sans s’intoxiquer

imprimer
Cuisiner-et-stocker
Cuisiner-et-stocker-sans-s’intoxiquer

Notre santé ne passe pas seulement par les aliments

👉 Elle passe aussi par les ustensiles de cuisson et de conservation que nous utilisons quotidiennement.

👉Toutes les poêles à revêtement anti-adhésif, les barquettes, canettes et papier alu, les boîtes de conservation en plastique renferment des substances toxiques dont la plupart migrent dans la nourriture, provoquant ainsi la contamination silencieuse de notre organisme.

Les conséquences environnementales des matières premières

👉Nous n’entrerons pas dans le détail mais retiendrons juste que pour extraire l’aluminium de la bauxite, un minerai particulièrement présent dans les zones chaudes et humides, il faut :

📌 raser des forêts entières 🌲🌲🌲🌳🌳🌴🌴
📌 creuser des trous béants, détruisant au passage tout un fragile écosystème, sans parler des conséquences sociales sur les populations autochtones.

8 conseils pour cuisiner et stocker sans s’intoxiquer

L’aluminium

❌Ne jamais mettre d’aliments chauds, salés et acides dans un récipient en aluminium ou dans du papier alu.

👉La cuisson en papillote d’un aliment arrosé de citron est donc à proscrire.

❌Toujours vérifier la date d’utilisation maximale des canettes de boisson en alu.

👉Plus le liquide reste longtemps, plus le risque de migration augmente.

Le plastique

Les plastiques sont classés en 7 catégories représentées par le ruban de Möbius. La photo ci-dessous vous permet de comprendre les usages de ces différents plastiques et vous sera utile pour l’action de la semaine.

✅quand on cuisine, privilégier les cuillères, spatules, louches en bois ou en inox , car le plastique se dégrade à partir d’une température de 70°.

❌Ne jamais réchauffer ou mettre des aliments chauds dans un récipient en plastique.

❌Ne pas laisser les bouteilles en PET exposées à la chaleur.

Le Téflon ©

Le Téflon est l’appellation du PTFE (polytétrafluoroéthylène), un matériau aux propriétés anti-adhésives non contestées.

Le PFOA (acide perfluorooctanoïque) est la colle industrielle qui sert à faire tenir ce revêtement.

👉Malgré l’absence d’étude à ce jour sur la toxicité avérée du PTFE et du PFOA sur l’humain, la sonnette d’alarme a été tirée à plusieurs reprises, notamment sur le PFOA (voir rubrique « pour aller plus loin »)

📌La FRC (Fédération romande des consommateurs) a consacré un article à ce sujet et informe que « le PFOA […]a été interdit outre-Atlantique. Le règlement de l’Union européenne REACH en prohibera la vente et la fabrication dès juillet 2020. En Suisse, la fabrication, la mise sur le marché et l’utilisation du PFOA et substances apparentées seront largement limitées d’ici au 1er juin 2021, selon l’Ordonnance sur la réduction des risques liés aux produits chimiques (ORRChim) ».

✅Utiliser des ustensiles en bois et des éponges douces afin de ne pas rayer le revêtement, qui laisserait apparaître l’aluminium.

❌Ne pas faire chauffer la poêle à vide.

❌Ne pas laisser mijoter d’aliments.

Quels sont donc les meilleurs matériaux à choisir ?

👉Nos ustensiles de préparation, de cuisson, de conservation devront être soit en verre, soit en inox 18/10* (c’est indiqué sous la casserole ou la poêle), soit en fonte. Ces matériaux sont dits neutres, c’est-à-dire que leurs composants ne bougent pas, même à des températures élevées.

*L’acier inoxydable est un alliage de métaux comprenant 72% de fer, 18% de chrome et 10% de nickel.

👉Dans les magasins de seconde main, on trouve toutes sortes de moules, plats, saladiers en verre, pour 3 fois rien.

👉Les seuls achats neufs concernent les poêles et casseroles en inox 18/10 ou en fonte. C’est un petit budget, certes, mais notre santé n’a pas de prix.

👉Si on souhaite acheter une poêle en Téflon ©, la choisir sans PFOA.

🎯L’action de la semaine consiste :

📌à vérifier l’état des poêles en Téflon © et à les mettre à la déchetterie si la moindre rayure est constatée

📌à réserver à un autre usage qu’alimentaire les récipients en plastique ayant les codes 1, 3, 6 et 7 (voir photo ci-dessous).

Bonne semaine à vous !

Pour aller plus loin

👉 La toxicité de l’alu

👉 le PFOA : article de la FRC
👉 le PFOA : sa toxicité (conclusion sur la suspicion de cancer sur l’humain page 98 point 6.3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.