#7 – Fabriquer son dentifrice en 10 secondes (et demie)

imprimer
Fabriquer-son-dentifrice
Fabriquer-son-dentifrice

Des substances indésirables

Les dentifrices conventionnels contiennent de nombreuses substances indésirables, pas seulement pour nous mais aussi pour l’environnement. 

Parmi ces substances, on trouve :

  • le triclosan, un antibactérien soupçonné d’être un perturbateur endocrinien (dérègle notre système hormonal)
  • le sodium lauryl sulfate (SLS), un tensioactif (permet de produire de la mousse) irritant pour la muqueuse buccale
  • le dioxyde de titane, agent blanchissant de la pâte dentifrice, soupçonné, même s’il n’est pas sous la forme de nano-particules, de franchir la barrière physiologique et de se promener dans notre organisme

A tout problème il existe une solution

Opter pour un dentifrice bio est une excellente alternative, à passer quand même au scan d’une application dédiée, car le SLS est autorisé en bio.

Mais le mieux, c’est encore de le faire soi-même.

C’est parti pour l’action de la semaine !

On fabrique son dentifrice en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, avec cette recette ultra-simple (ne convient pas aux femmes enceintes ni aux enfants en raison de la présence d’huiles essentielles).

Dentifrice-fait-maison
Dentifrice-fait-maison

Les ingrédients

  • 3 c. à s. de carbonate de calcium (utilisé dans les dentifrices bio, se trouve très facilement en magasin bio ou dans une pharmacie/droguerie)
  • 2 c. à s. d’eau
  • 1 goutte d’HE de tea tree
  • 3 gouttes d’HE de menthe ou de citron

Le procédé

  • dans un bol, mélanger l’eau et le carbonate de calcium
  • ajouter les HE
  • bien mélanger le tout
  • mettre dans un petit pot en verre hermétique préalablement passé à l’eau bouillante

L’utilisation

  • pour éviter la transmission de bactéries, prélever un peu de la pâte onctueuse avec une petite cuillère
  • se brosser les dents comme d’habitude, c’est-à-dire 3 minutes et compléter par le fil dentaire

Bon à savoir

Ce dentifrice laisse une agréable sensation de fraîcheur mais le goût de l’HE de tea tree n’est pas au…goût de tout le monde ! Elle a pourtant toute son importance dans cette recette, en raison de son excellente action antibactérienne.

A la semaine prochaine pour la dernière action du
#3 Défi hygiène et cosmétique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.