A la rencontre de Renzo, concepteur d’A-proche

imprimer

Cela faisait longtemps que j’avais envie de mettre en lumière des femmes ou des hommes dont la personnalité ou les activités sont dans l’esprit du blog.

C’est à présent chose faite avec la création de la rubrique « A la rencontre de … ».

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Renzo, concepteur du site et de l’appli A-proche, l’annuaire romand du bien-vivre.  A travers A-proche, Renzo a souhaité promouvoir les acteurs locaux engagés dans les domaines suivants :

  • l’alimentation (issue de l’agriculture conventionnelle, biologique, biodynamique, intégrée et de la permaculture)
  • les produits corporels artisanaux et locaux
  • les cours de pratiques dites « zen » ou « anti-stress »
  • les activités pour découvrir la nature
  • les thérapeutes en médecine douce

FAISONS CONNAISSANCE DE RENZO

Vous appréciez l’ambiance de cette photo ? Vous avez bien raison. L’auteur en est Chris Blaser, photographe professionnel, talentueux et local:)

 

Qui es-tu ?

:) Bonne question ! Mais je pense qu’il faut une (ou plusieurs) vie pour pouvoir y répondre.

Quel parcours as-tu suivi ?

Du point de vue professionnel, j’ai fait un apprentissage de monteur-électricien, je suis devenu indépendant dans cette branche à 32 ans et me suis lancé parallèlement dans le web à l’âge de 50 ans en créant A-proche.

Au milieu de tout ça, j’ai fait quelques travaux lors de mes voyages, comme par exemple cueilleur de fruits en Nouvelle-Zélande, remplaçant dans une école de langue au Canada ou entraîneur de foot (comme bénévole) dans un orphelinat au Burkina Faso.

Ces derniers ont été éphémères, mais ô combien enrichissants.

Comment et pourquoi t’es venue l’idée de créer A-proche ?

L’idée est née lors d’une période de remise en question sur ma vie professionnelle… Entre autres :).

Je m’étais installé en campagne vaudoise pour l’hiver 2016 et j’ai découvert tardivement qu’il y avait 4 personnes qui faisaient de la vente d’aliments à la ferme, à moins de 2 kilomètres de chez moi.

Alors, en bon « homosmartphonus » je suis allé voir si une application mobile dédiée à la recherche de producteurs locaux existait dans notre région. N’ayant rien trouvé, j’ai décidé de la créer.

Par la suite, j’ai enrichi le concept en y ajoutant des rubriques qui me tenaient à cœur et qui se complètent très bien.

Quelles compétences as-tu mises en œuvre pour réaliser ton projet ?

Au niveau de la création web, je n’y connaissais quasiment rien. J’ai donc fait beaucoup de recherches sur le net, visionné des tutoriels et pris des renseignements à gauche et à droite.

Mais j’ai surtout mis les mains dedans jusqu’aux coudes, effectué essais sur essais. J’y ai passé des jours et bien des nuits. Pour un novice comme moi, cela a été un boulot de fourmi.

L’habitude de travailler seul, de chercher des solutions, l’envie de créer et le fait d’avoir « un peu » la tête dure, ont été des éléments-clés pour m’aider à garder le cap.

La conviction a évidemment été déterminante. Malgré les embûches auxquelles je me heurtais à chaque pas de cette construction, j’ai toujours senti ce « truc » au fond de moi qui me disait  « vas-y, c’est là qu’est ton chemin pour cette période de vie ».

As-tu une anecdote à nous raconter ?

Un soir que je travaillais sur mon ordinateur, j’ai réussi à m’endormir (trois fois) sans m’arrêter d’écrire sur mon clavier.

Lorsque tu en arrives là, tu te dis « vivement que je termine ce projet » :)

Quelles sont tes astuces bien-être ?

En guise d’aperçu :

  • je vis dans un camping 6 mois par année
  • me baigne dans le lac Léman même en hiver
  • je jeûne 3 jours tous les 60 jours

Et parlant d’astuces bien-être, j’utilise aussi une application simple et sympa dans laquelle j’ai déjà fait plein de découvertes 😉.

 

Merci à Renzo pour ce partage et portez-vous bien !

Cordialement,
Nathalie

Une réflexion sur « A la rencontre de Renzo, concepteur d’A-proche »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.