Le Festival de la Terre a besoin d’un coup de pouce

imprimer
Le Festival de la Terre se tiendra à Lausanne (Suisse) les 8, 9 et 10 juin 2018.

Cette 14ème édition sera à l’image de toutes les précédentes : unique, engagée, sonore, odorante, goûteuse, surprenante, diversifiée, animée, relaxante, créative, bref de quoi enchanter tout le monde.

 

 

Qu’a-t-il de spécial, ce festival ?

Plein de choses !

  • Sa taille, à dimension humaine, où les petits peuvent courir partout
  • Situé au centre ville de Lausanne, accessible en transports publics
  • Une vue magnifique sur le lac Léman
  • Une équipe de passionnés/mordus/convaincus, dont 100 « Terriens engagés » bénévoles
  • Une programmation d’artistes locaux et émergents
  • Une charte éthique qui régit le choix des partenaires, des animations et des stands (végétarien et bio pour l’alimentaire avec vaisselle consignée, lavable, réutilisable)
  • 100% de l’énergie nécessaire à la sonorisation de la scène principale produite sur place grâce à des panneaux photovoltaïques et des vélos sur lesquels les festivaliers sont invités à pédaler (allez hop, on se remet au sport:)
  • Se veut une caisse de résonance et une plateforme de visibilité pour les acteurs du changement locaux, les porteurs de projets, les entrepreneurs, les artisans, les producteurs, les institutions, collectivités et associations, les initiatives actuelles et à venir, les ouvertures de commerces, la création de projets, le lancement de campagne de crowdfunding
  • Entrée libre
  • Sur le site, transport de matériel par des vélos-cargos
  • Une infrastructure éco-conçue grâce à des matériaux et équipements de proximité, empruntés ou loués

Pourquoi je vous en parle aujourd’hui ?

  • Parce que les organisateurs ont besoin d’un coup de pouce financier avant la fin de la semaine prochaine, pour parvenir à mettre la touche finale à ce festival 2018 de qualité
  • Parce que vous , lecteurs du blog pas forcément lausannois, savez que la solidarité et la générosité se moquent des frontières
  • Parce que je suis attachée à ce festival, qui réunit toutes les valeurs que j’aime, à la fois humaines et environnementales

Une brusque envie de faire chauffer la carte de crédit ?

Lâchez-vous, il suffit d’un petit clic sur la plateforme de crowdfunding We Make It.
On a le choix de faire un don sans contrepartie, ou avec ! Les contreparties sont variées et très chouettes.

Curieux de découvrir le programme du Festival de la Terre ?

C’est qu’éclosent tous les possibles.

Et pour conclure, une anecdote

L’an dernier, j’ai été invitée à donner une conférence sur le thème de mon choix.
Waouhhh, me suis-je dit, la célébrité arrive ! J’ai bossé comme une folle pour préparer mon sujet, « la Convivialité des objets » *. Pour moi, pas l’ombre d’un doute, les gens allaient être épatés.

Arrive donc le jour J. Fébrile, je regarde s’installer un public composé de…4 personnes : Mon Chéri, une amie proche, et deux festivaliers égarés. Très digne, j’ai fait mon speech et je suis allée boire l’apéro.

*Diantre, mais qu’est-ce que donc que ce truc, la convivialité des objets ?  Pour résumer la pensée du livre d’Ivan Illich – la Convivialité – disons que c’est une « analyse multidimensionnelle de la surcroissance industrielle », qui détaille comment l’homme moderne s’est aliéné tout seul. Yeap !

A bientôt,
Nathalie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.