A la rencontre de Katia, créatrice d’une ligne de soins vraiment naturels

imprimer

Katia n’aime pas seulement la nature, elle EST la nature. L’entendre parler avec passion des plantes, la voir au milieu du monde végétal vivant, c’est se sentir instantanément déconnecté de tout ce qui est artificiel.

Authentique, curieuse, tournée vers l’autre, toujours prête à tendre la main, Katia a créé, d’abord dans sa cuisine puis dans son petit laboratoire tout blanc, sa propre gamme bio et entièrement naturelle de baumes, huiles, savons, pour toute la famille.

Katia, qui es-tu ?

Katia, Michel son mari et Luca, leur petit garçon de 8 ans, parcourent chaque été l’Europe à vélo.

Grande question ! Un être humain à la recherche de l’équilibre entre la terre et le ciel, à la recherche du bonheur dans la simplicité. 

Quel parcours as-tu suivi ?

Diversifié !

Un apprentissage d’employée de bureau, puis une école d’infirmière en psychiatrie.

Infirmière indépendante en psychiatrie depuis 2003, je propose également la réflexologie plantaire, le drainage lymphatique. Je suis reconnue par l’ASCA (Fondation suisse pour les médecines complémentaires) et je suis inscrite au RME (Registre de médecine empirique).

J’ai aussi suivi durant 3 ans une formation dans une école de plantes médicinales en  Valais, l’ Alchémille.

Je me forme également en maïeusthésie, une façon innovante d’envisager et de mettre en œuvre l’accompagnement psychologique.

Enfin, je pratique les bols chantants.

Comment et pourquoi t’es venue l’idée de créer tes baumes, savons et huiles ?

Au début c’était comme un jeu car je n’étais pas satisfaite des produits du marché, même ceux qui sont bio. Il y avait trop de substances bizarres, compliquées, pas très nettes.

Alors j’ai commencé dans ma cuisine et puis mes créations, timidement, ont plu à mon entourage. J’ai ensuite commencé à faire des marchés, à avoir des points de vente dans des boutiques, puis un site internet a suivi (merci à mon mari Michel). Tout ceci s’est étalé sur 8-10 ans.

Quand je fais les baumes, c’est mon côté créatif artistique qui s’exprime et c’est un épanouissement.

Mes créations sont les plus simples possibles,  avec des ingrédients issus de l’agriculture biologique, en résumé la puissance du naturel. Je n’ajoute pas de conservateurs car les huiles essentielles et la cire d’abeilles fonctionnent à merveille.

Quelles compétences as-tu mises en œuvre pour réaliser ton projet ?

J’ai surtout appris à l’école des plantes à faire des baumes, à acquérir des connaissances sur les huiles essentielles et végétales.

Je continue à me former sur les huiles essentielles et les plantes avec Françoise Marmy, une passionnée qui organise des stages en Suisse et en France.

Je lis aussi beaucoup de livres sur le sujet.

En revanche, pour toute la partie informatique. c’est Michel mon mari qui m’aide précieusement et je l’en remercie.

Où trouves-tu les plantes qui te servent à confectionner tes produits ?

Le baume au plantain soulage, entre autres, les irritations et les démangeaisons de la peau.

Le plantain et la consoude poussent chez moi.

Les huiles essentielles et végétales, je les commande chez différents fournisseur en bio.

As-tu une anecdote à nous raconter ?

Il y a 10 ans, si quelqu’un m’avait prédit que j’allais créer des cosmétiques pour le public, j’aurais bien ri, car c’était juste inimaginable pour moi à cette époque.

Quelles sont tes astuces bien-être ?


Ne pas oublier que nous sommes des êtres inestimables (ça, ça vient de la maïeusthésie) même si nos actes ne sont pas toujours glorieux.

Apprendre à s’accepter avec douceur.

Etre en contact avec la nature, faire des randonnées, de la cueillette de plantes et de champignons, boire à une fontaine, faire un feu, du yoga.

Surtout, éteindre mon téléphone portable et mon ordinateur !

Où peut-on acheter tes produits ?

Les personnes qui ne souhaitent pas de déplacer ou qui n’habitent pas en Suisse romande peuvent acheter les produits sur mon site internet KAline.ch

Les personnes qui habitent en Suisse romande peuvent trouver mes produits dans les boutiques suivantes :

Chez Terre d’Artisans à Servion.

Au Petit Magaz à Mézières (pas de site internet)

Chez Mamie au Châble (mes produits seront en vente très bientôt dans cette boutique)

Chez Instants Nature à Bex

Au Sureau, l’épicerie bio de l’école Steiner à Bois Genoud (Crissier).

A la Brouette, une épicerie durable à Lausanne

Quel est ton programme de ces prochains mois ?

Bien rempli ! Je vais faire un atelier de Noël à l’Ecole Steiner d’Yverdon, participer à plusieurs marchés locaux et à deux salons régionaux au printemps 2019 : le Salon du bien-être à Mézières et le Salon des thérapies naturelles à Morges.

Vous trouverez tous les renseignements sur mon site.

J’aimerais ajouter quelques mots sur le Salon du bien-être, qui se tiendra les 9 et 10 mars 2019 à Mézières. Je fais partie de l’organisation et si des personnes sont intéressées à y participer, elles peuvent me contacter pour en discuter.

Je fais aussi partie du réseau A-proche, l’annuaire romand du bien-vivre.
Note de l’auteure : si vous avez envie de repartir à la rencontre de Renzo, le concepteur d’A-proche, c’est ici.

Merci Katia de ton partage ! A mon tour maintenant de partager mes produits préférés de ta gamme

D’abord, le baume Soin des pieds une merveille de douceur et d’efficacité. J’en suis totalement fan.

Ensuite, le baume pour le visage Vénus, qui donne immédiatement à la peau un aspect reposé et éclatant. Je l’applique de préférence le soir, en raison de sa texture assez riche. 

J’aime aussi beaucoup le savon à l’argile pour le visage et le corps. Il est vraiment très agréable et ne sèche pas la peau 

Portez-vous bien et à bientôt,
Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.