Les huiles essentielles : une fausse bonne idée écolo

imprimer
Les huiles essentielles ont un impact environnemental élévé.
Les huiles essentielles, une fausse bonne idée écolo

 

Adopter un mode de vie éco-responsable, c’est prendre de nouvelles habitudes : zéro déchet, achats d’occasion, circuits courts, réutilisation de ce que l’on a déjà.

C’est aussi se tourner vers des moyens naturels pour son hygiène corporelle, pour sa santé, pour l’entretien de la maison et du linge.

Les huiles essentielles font partie de ces solutions naturelles et nous sommes nombreux-euses à en avoir de diverses sortes dans nos placards.

la parole a une specialiste

Pour autant, naturel ne signifie pas écologique.

C’est en voulant creuser ce sujet que j’ai découvert le site de Manon – Melle Apothicaire.

Manon est écologue (étudie les relations entre les organismes et l’environnement), coureuse des bois, herboriste et amoureuse des plantes.

Elle a rédigé un article fort bien documenté sur l’impact des huiles essentielles sur l’environnement et propose des alternatives, à découvrir ici.

Je vous souhaite une bonne lecture et une belle découverte de l’univers de Manon !

 

Portez-vous bien,

Nathalie

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.